Hitchcock à Marseille

Publié le 8 Novembre 2008





L'inconnue, jetant des regards inquiets aux alentours,  prit  sa voiture et se dirigea vers le Prado. Elle gara sa voiture, bien à l'abri des regards, dans une allée bordée d'épais micocouliers. Elle sortit discrètement, vêtue d'un long imperméable noir, et se rendit à son rendez-vous mystérieux. Pourquoi avait-elle choisi cet horaire et ce lieu surprenants? Nul ne le savait... D'ailleurs, on  ignorait tout de l'endroit où elle se rendait...L'auteure de ce texte, elle-même, n'en avait pas la moindre idée. Ce qu'elle fit ce jour-là, nul ne le saurait jamais...




Cependant, une chose était sûre, à son retour, elle fuyait le regard insistant des piétons et des autres automobilistes. Avaient-ils deviné son terrible secret? Pourquoi la dévisageaient-ils? Quel était cet indice, invisible à ses yeux, qui semblait la montrer du doigt?




Elle regarda le ciel qui semblait soudain s'assombrir. Décidément, le temps devenait bien capricieux, songea-t-elle... Soudain un bruit terrible la stoppa net au milieu du boulevard. Ce n'était pas un nuage mais une nuée d'oiseaux qui se mouvaient dans le ciel en vagues phénoménales, s'abattant soudainement sur des branches d'arbres encore feuillues malgré l'approche de l'hiver. Ce n'est que lorsqu'elle croisa une autre voiture qu'elle comprit...Dès lors, il ne lui restait plus qu'à se diriger vers le garage le plus proche afin de nettoyer ces traces trop visibles...




Rédigé par va l'r

Publié dans #va l'r de mars

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
:
La seule fois où j'ai vu cela, j'étais au milieu de mon jardin, le bruit assourdissant et cette vision hallucinante m'ont fait rentrer à toute vitesse dans la maison...
le film d'Hitchock m'a vraiment marquée !

Bonne fin de week-end Val'
Répondre
V

Est-ce que les oiseaux ont ensuite tapé aux portes et aux fenêtres?


C
énorme!! j'ai vu ça une fois en montagne mais pas de si près, c'était déjà impressionnant! ce sont leurs volutes comme de la fumée tourbillonante dans le ciel qui sont vraiment scotchant! mais c'est sûr , en voiture, c'est délicat de rester le nez en l'air ! ;-)
Répondre
V


En effet, il vaut mieux éviter... L'autre jour, pendant le sport, c'étaient mes élèves qui avaient tous le nez en l'air en regardant passer ces nuées d'oiseaux.



S
Il n'y pas de message secret, c'est vrai ce que je dis, d'abord.
Répondre
V

Total respect ;-))


L
Ces vols criaillant d'étourneaux sont désagréables et angoissants. Il y en avait des milliards (au bas mot) près de la décharge publique près de mon village en france. Beurk beurk. C'est pas mes potes, on vole pas ensemble. Mais malgré ça, tu arrives quand même à me faire aimer ton texte! Trop forte, val'r!
Répondre
V

Les étourneaux parviennent même à "calmer" les pies qui sont elles-mêmes très agressives envers les autres oiseaux...
Mais je reconnais qu'une hirondelle, c'est autre chose...


:
Pareille mésaventure m'est arrivée en moto. Mais je ne pouvais pas la conduire du coup, j'ai dû acheter une bouteille d'eau et un rouleau de sopalin pour pouvoir rentrer chez moi...

En voiture, on s'évite quand même ce genre de désagrément ;-)
Répondre
V

C'est sûr, on est bien à l'abri à l'intérieur...J'aurais bien aimé te voir lorsque tu as nettoyé ta moto ;-))