Publié le 28 Février 2009








Le stage débute par un petit exercice pour s'échauffer...
Quelques secondes pour observer les objets et hop!
Il ne reste qu'à les reproduire pour recouvrir la surface de la feuille.
Mémoire et imagination sont ainsi sollicitées.
Suit alors un petit travail de coloriage...

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #Dessins

Repost 0

Publié le 22 Février 2009






Encore et toujours du Bach.
Lorsque j'ai passé le bac, devinez ce que j'avais pris comme options?
Musique et dessin bien entendu...
Ceci dit, mes résultats n'avaient pas étés à la hauteur de mes espérances: 8 en musique et 12 en dessin.
Je dois reconnaître que je m'étais surestimée en musique.
J'avais bien réussi le commentaire d'oeuvre, en l'occurence ce "concerto Brandebourgeois" mais je m'étais complètement loupée en dictée de notes...(Il me semblait bien que mes notes allaient vers les aigus alors que celles de mes voisins s'orientaient plutôt vers les graves...)
J'avais dû aussi jouer un morceau de guitare en public et je n'étais pas super à l'aise, c'était le prélude N°3 de Heitor Villa-Lobos.
A présent, je serai bien incapable de le rejouer...


Avec tout ça, j'ai oublié de parler de ce tableau en cours...
J'aime bien afficher un  tableau en cours de réalisation, cela me permet de prendre du recul. Je vois tout de suite ce qui va bien ou pas. Beaucoup plus qu'en le regardant directement.
C'est l'effet "internet", on prend de la distance face à cette abondance d'images...Parfois un peu trop. Ce n'est alors plus de la distance, c'est de l'indifférence et là, c'est beaucoup plus grave...

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #peinture

Repost 0

Publié le 21 Février 2009


Comme tous les samedis matins, me voici partie de chez moi avec mon petit barda habituel...Quelques pinceaux, mes tubes d'acryliques, ma boîte à outils, ma grande mallette à papier...
Bien entendu, j'arrive en retard, Isabelle, ma concurrente es-retard est déjà là...
Je suis vraiment la dernière!
Allez, une tournée de bisous, un petit café... Chouette! Une âme bienfaisante a apporté des oreillettes pour les peintres avides de gourmandises.

Allez, ce n'est pas tout ça, il faut à présent s'installer...Un peu d'eau, mes pinceaux, mes tubes d'acrylique , ma boîte à outils.... Je déballe lentement mais sûrement mon petit matériel. Une bonne matinée de peinture s'annonce...
Seulement, il y a un hic, il semble que je ne sois pas de très bonne humeur...Une bête sauvage rugit au fond de moi, prête à surgir à la moindre contrariété. Elle tourne et vire, telle un lion en cage, passe et repasse alors que je tente de me concentrer sur les paroles de Christine.
Une nouvelle expo à prévoir, une autre à aller voir, Picasso et Cézanne, ce sera sûrement passionnant.
Bon, je suis bien calée, il faut reprendre "l'oeuvre" délaissée depuis quinze jours...Je mets en place mon dessin mais le fusain se montre récalcitrant, aïe, la bête qui somnolait se réveille! Mais qu'est-ce que c'est que ce bâton de fusain qui n'accroche pas? En plus, j'en mets partout sauf à l'endroit désiré! La jolie silhouette de Sainte Cécile ressemble à un ours au fond de sa tanière!
Je laisse tomber le fusain et opte pour un tracé plus délicat à l'encre de chine...Un peu de musique dans mes oreilles. Ah! Ce Polnareff, il sait y faire..Voici que le fauve se rendort et se met même à ronronner de plaisir. Je peins alors que Michel says goodbye to Mary-Lou...
Je ne veux pas avoir l'air de trop m'isoler, alors je mets la musique tout doucement, comme ça j'entends ce qui se passe autour de moi.

Christine nous suggère ensuite de nous laisser aller et de peindre sur de la musique baroque. Un travail tout en sensations, j'adore! Je laisse tomber Polnareff et Sainte Cécile et me prépare à déguster l'instant qui vient.
Hélas, pour une raison qui m'échappe, le fauve qui sommeillait au fond de moi se réveille complètement et se remet à tourner en cage. Cette fois-ci, il semble déchaîné..Cette musique ne lui convient pas, il bondit d'un bout à l'autre de la cage, me déchire les entrailles et commence à s'extirper de mes globes oculaires....Quelques larmes s'écoulent en effet de mes yeux même si je tente de les contenir. Pourquoi? Mystère....

Je vais me consoler dehors tout en croquant dans une de ces délicieuses oreillettes, hum, un peu de soleil, ce n'est pas désagréable...

Je reprends mon encre de chine et accompagne Sainte Cécile de deux petits séraphins tout à fait adorables... Il y en a même un qui ressemble à un de mes élèves, c'est marrant car c'est loin d'être un ange! Je rajoute mes mains sur le tableau, je suis assez contente de la droite mais la gauche est franchement moche...
Décidément, ce tableau et cette musique ne me conviennent pas  et puis d'abord je vais tout arrêter, la peinture, le dessin...de toutes façons, je n'y arrive pas et je ne m'en sortirai jamais. Tout ce que je fais est bâclé....
Bref, je ne sais plus où j'en suis. Le fauve est lâché, je ne maîtrise plus rien!!!

En plus, il y a l'
autre là-bas, à Paris, dont j'ai oublié le nom. Il se permet d'exposer au Louvre à côté de la Joconde et je trouve que ce qu'il fait est génial ( quoique un peu sombre, certes). Dans une autre vie, c'est ce que j'aurais voulu faire, peindre sur des toiles immenses, comme lui...

Je range mes pinceaux, mes tubes d'acryliques, ma boîte à oultils... ça suffit pour aujourd'hui,"demain sera un autre jour", Scarlett...

En rentrant chez moi, je montre à ma patite famille le résultat de cette matinée en expliquant combien je suis contrariée par mon travail du jour. Ma fille, dubitative, me dit :"Moi, je trouve que c'est bien pour un tableau raté".
Et voilà, le fauve se sent pousser des ailes...Il s'envole grâce à ces douces paroles...

N'avez-vous pas vu passer aujourd'hui une panthère ailée dans le ciel?

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #méditations cogitatives de la ménag'r

Repost 0

Publié le 15 Février 2009






Chansons d'amour
Chantons l'amour

Des ombres sans voix
Les paroles défilent
Des amours sur le fil
Se dévoilent dans l'ombre

Amoureux du chant
Enchanteurs d'amour

Ils sèment le bonheur
Leurs paroles s'emmêlent
Leurs paroles s'envolent
Ils s'aiment de tout leur coeur

En les écoutant ainsi chanter
On se laisse alors enchanter
Dans ce tourbillon de notes
Dans cette mélodie de l'amour

Notre coeur entier
Devient musique
Devient portée

Chansons d'amour
Chansons de toujours



Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Repost 0

Publié le 9 Février 2009



 





Connaissez-vous cette silhouette?

Un faux-air de Basquiat
Dans la coiffure, dans l'allure...
Une tenue de handballeur
Témoin de son sport de prédilection

Une présence sur scène exhubérante
Une voix qui ne peut vous laisser insensible
Et surtout de l'émotion, beaucoup d'émotion...

C'est lui, c'est Spleen.




Il est là,sur scène, il chante
Nous on écoute, on rit, on danse
Chaque chanson est une nouvelle surprise...




Et puis vient la toute dernière...
Il s'assied "comme un enfant" au bord de la scène
Nous aussi, on s'assied tous autour de lui
Les yeux dans ses yeux,
On écoute, on ne rit plus, on pleure...
Trop d'émotion...








En plus, une petite dédicace à la fin du concert...
Je vous la réécris ici:

"Merci d'être venue, je suis heureux d'avoir pu donner un peu de moi
à des gens gentils et sensibles"

Aurait-il repéré mes yeux embués de larmes lorsqu'il chantait?
Ce soir-là, je suis vraiment...comme une enfant!

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #On sort à Marseille!

Repost 0

Publié le 5 Février 2009


Depuis quelques temps,
j'ai une question assez obsédante
qui me trotte dans la tête
cataclop, cataclop,cataclop..

Elle me vient à l'esprit
lorsque, toute à mes rêveries,
je contemple les murs
des entrées, salons,
et autres pièces de réception.
Chabadabidou...

Cette question lancinante
me revient en tête
cataclop, cataclop, cataclop..
Dès que je me trouve
Face à un tableau
fièrement installé au dessus d'un canapé.

Dès lors, plus besoin de me parler
je suis aux abonnées absentes
Bouche bée devant cette oeuvre
Mon cerveau trottinant au gré de mes pensées
Chabadabidou...

Pourquoi avoir choisi ce tableau-là
et pas un autre?

Quelle est l'histoire cachée
qui unit le propriétaire de ces lieux
à ce morceau de toile
à ce bout de papier?
cataclop, cata..Oui je sais,
 je vous rase avec mon galop!
je vais donc changer d'allure...
ca.......ta.......cl.......op ;-))

Mais quand même, c'est une drôle de question...

Et vous?
Que mettriez-vous dans votre salon?
Pourquoi?
Pour quoi?
Pour qui?

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #méditations cogitatives de la ménag'r

Repost 0

Publié le 4 Février 2009




Ho! Mince alors...La photo a été mal cadrée....
On ne peut pas voir ma tête!
Qu'est-ce que vous pensiez?
Comme si j'allais vous laisser admirer mon doux visage d'ange
Hum...Enfin...Si on veut...
Merci Margaret pour cette photo,
(J'ai gardé l'original que tu avais fort bien cadré!)

Van Gogh nous a épiés toute la soirée du vernissage...
Il a bien apprécié le buffet...Du regard seulement!
Il  a su apprécier les couleurs et les motifs.
Nous, on a bien aimé les goûts et les saveurs...





Les nourritures intellectuelles, c'est bien beau
Mais tout cela ne nourrit pas son homme!



Christine, pour sa part, était fort bien accompagnée...
Elle nous a présenté son "amoureux secret.."
Vous le voyez, là, derrière elle!
C'est marrant mais son visage ne m'est pas inconnu....
Ce doit être quelqu'un de très célèbre
Peut-être le nouvel animateur de Khô-Lanta...
A moins que ce ne soit une nouvelle star?
J'y suis! C'est un amateur d'art!
Il est venu spécialement pour admirer nos oeuvres.


Merci Vincent.
Nous avons été très honorés de ta présence.

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #peinture

Repost 0