Publié le 28 Juillet 2009



Cette question est issue d'un tag de Mai-Lyse auquel Quichottine a pris quelque plaisir à répondre ... Vous pouvez aller voir chez elle, ses réponses montrent bien son amour des livres (au cas où quelqu'un en douterait encore ...)

Au terme de ses réponses, elle nous suggère de reprendre ce tag si le coeur nous en dit.
Et bien, mon coeur me dit :"Vas-y!" mais comme je suis assez timide, je ne prends qu'une petite partie de ce questionnaire:

"Comment choisis-tu un livre?"

Tout d'abord, et là je pense à Maître Po, si j'ai bien compris son com, certains livres seraient un peu "faciles" ou "mièvres" mais à la mode...
Je ne choisis pas un livre parce qu'il est à la mode, ou parce qu'on doit le lire. Je lis ce que j'ai envie de lire parce que cela me plaît.

(Ce qui suit ne concerne pas MP dont j'apprécie toujours les articles et les commentaires piquants...)

A bas la dictature des imposeurs de livres!!
A bas les:"Mais comment, tu ne connais pas tel auteur? Moi j'adôôre, c'est hypertendance!"
A bas les:"Mais comment, tu lis cette horreur? C'est de la lecture de Supermarché!"


Voici donc quelques livres que j'ai choisis et la raison pour laquelle ils m'ont séduite (car il s'agit bien de séduction...)





"Autant en emporte le vent": Ma meilleure amie le lisait lorsque j'étais ado et lorsqu'elle m'en parlait, elle semblait complètement transportée par cette histoire. J'étais alors une piètre lectrice et j'ai mis des mois à le lire...Mais je voulais le terminer car je désirais plus que tout au monde partager cette aventure avec mon amie. C'est aussi elle qui m'a fait connaître "Les hauts de Hurlevent" (très à la mode en ce moment paraît-il grâce à Twilight)ainsi que "Ambre"...

"La consolante"(dont il est question dans l'article précédent):C'est d'abord "Ensemble, c'est tout", qui m'a attirée par sa couverture. Comment résister à cette belle boîte de pastels (qu'une amie avait pris pour des gélules!). Cette belle couverture m'a fait découvrir un univers composé de personnages attachants, et j'ai plaisir à le retrouver dans les autres romans d'Anna Gavalda.

"Harry Potter": Mon fils le lisait et c'est lui qui me l'a conseillé, nous nous sommes délectés de la série. Il vient d'ailleurs de dénicher la série des "Jeeves" et je sens que je vais lui "emprunter" ses bouquins...

"Journal à quatre mains": Conseillé par ma mère, excellente lectrice qui filerait des complexes à tout bon lecteur. Lorsque j'étais enfant, je lui avais montré un livre (de la bibliothèque rose) qu'elle avait dévoré en quelques minutes, j'en étais restée très bouche bée...

"Da Vinci Code": Bien entendu, un livre qui parlait de Léonard et qui se passait au Louvre ne pouvait que m'intriguer... Je ne m'attendais pas franchement à découvrir une telle histoire!

"L'élégance du hérisson": Là, ça a été le coup de foudre dès la lecture du résumé dans la librairie. J'ai tout de suite su qu'il allait se passer quelque chose d'extraordinaire avec ce roman...

"Le monde de Julien": C'est un blogopote qui l'a écrit et j'ai découvert l'auteur avant le livre, par son blog... Cela m'a donné envie de le lire!

" Don quichotte de la manche": A votre avis, qui peut bien m'avoir donné envie de lire les aventures de cet ingénieux Hidalgo? Si vraiment vous ne voyez pas, relisez le début de cet article...

"Comme un roman": conseillé par les formateurs de l'IUFM, alors que j'étais en formation, c'est grâce à ce livre que j'ai eu (à un âge plus qu'avancé) ce que l'on appelle le "déclic" pour la lecture, merci mille fois Monsieur Pennac. Inutile de vous dire que j'ai pratiquement lu tous les livres de cet auteur à qui je dois beaucoup.





Je vais peut-être m'arrêter là... Dommage, j'étais bien lancée...
Si j'en trouve d'autres, je vous le dirai.
Quoiqu'il en soit, c'est toujours une belle histoire d'amour et vous -mêmes vous devez en connaître aussi, non?

Heureusement que je n'ai répondu qu'à une question...J'ai un peu la sensation d'avoir "quichottinisé" , ce qui est d'ailleurs un boulot considérable, n'est-ce pas Quichottine?

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #La bibli de Va l'r

Repost 0

Publié le 24 Juillet 2009

 



Bien, on va se mettre dans l'ambiance...



"Est-ce que ça le fait, là?"



Bien calée sous l'olivier
Les pages glissent une à une
Dans cette chaude journée d'été
Mon esprit s'évade au milieu des mots
Isolée du monde par le chant des cigales
Je n'entends plus que les phrases qui défilent
Etrange séparation de mon être et de ma pensée
Je suis sous cet arbre mais aussi avec Kate et Charles
Avec Alice,  Nedra, Yacine et les autres enfants
Avec le chien, les chats, le lama(pas Serge, l'animal)
Spectateur invisible de cette belle et triste histoire
Je pleure et souris au gré de mes émotions
Suis-je aussi un peu "Sparky", comme ces personnages?

Aïe!

Une vive douleur dans le creux de mon genou!
Quelques fourmis inopportunes...
C'en est fini de ma lecture
Les personnages redeviennent mots
Les émotions redeviennent lettres
L'histoire vécue redevient page
Je referme mon livre
ça tombe bien, c'est l'heure de la pétanque...




Devinettes: Quel est le titre de ce livre?
Quel est le lien entre ce titre et la pétanque?

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #La bibli de Va l'r

Repost 0

Publié le 23 Juillet 2009




Coucher de soleil étrange sur Marseille hier soir
mêlant nuages, rayons et fumée...
Ce n'était malheureusement que le début d'un terrible incendie.

Chaque été, des hectares partent en fumée
 à cause de gestes inconscients ou mal-intentionnés...
Cette fois-ci, semble-t-il, des habitations ont même été détruites.




Ce matin encore, au moment où j'écris,
j'entends les canadairs qui passent au dessus de la ville...



C'est vraiment terrifiant,
impressionnant, désolant, déprimant, désespérant...


Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #va l'r de mars

Repost 0

Publié le 20 Juillet 2009


L'homme met le pied sur la lune
Tel un chasseur d'animaux sauvages
Il prend la pose sur la bête sitôt capturée.
"L'ai-je bien attrapée?"


Dans le soir qui fond et qui s'évanouit
Je rêve et m'éloigne de tout cet ennui
Au clair de toute cette brume
Pierrot me prêtera-t-il sa plume?


Dans le noir profond de cette douce nuit
Je regarde la lune, elle me sourit
Présence rassurante au milieu des étoiles
Sa lumière dans mes yeux enfin se dévoile.


Le poète aussi est souvent dans la lune
Tel un grand chasseur de mots et d'images
Il invente la prose dans sa tête trop torturée.
"L'ai-je bien développée?"

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #méditations cogitatives de la ménag'r

Repost 0

Publié le 16 Juillet 2009





Poème à l'ode rose
On sème des pauses dès l'aube
Bohême à la robe de Flore
On aime les mots où elle ose

Elle épelle les mots comme on effeuille une fleur
Cherche des voyelles belles comme des perles de rosée
Assemble les consonnes et les love en un seul coeur
Rimes et roses alternant dès lors dans une strophe rosacée

Poème à l'eau de rose
On dépose des mots et l'on s'aime
Flore danse avec ses compagnes
Je n'aime que trop les tableaux de Sandro

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #méditations cogitatives de la ménag'r

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2009


J'ai failli être aux premières loges hier pour voir le feu d'artifice,
et bien non, c'est encore loupé...
Le feu d'artifice à Marseille peut se dérouler aussi bien le 13 que le 14 juillet pour je ne sais quelle raison...
 Et bien, hier, j'aurais bien aimé qu'il se déroulât le 13!
Je l'aurais ainsi admiré de près...

En attendant, j'ai pu capturer dans mon appareil d'autres feux multicolores.




Ces reflets dans l'eau ne valent-ils pas tous les feux d'artifice du monde?



Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #va l'r de mars

Repost 0

Publié le 12 Juillet 2009


Avec les vacances, vient le temps de la lecture... A l'heure de la sieste, bercé par les cigales, on peut enfin se caler avec un bon livre...

Je viens justement de terminer "Une gourmandise" de Muriel Barbery...
Vous savez, celle qui a écrit "l'élégance du hérisson"(génialissime). C'est vrai, ce livre est une réelle gourmandise ou l'on se délecte de mots variés, cuisinés avec beaucoup de délicatesse.
Il parle d'un grand critique culinaire qui, à la veille de sa mort, recherche une saveur particulière.

Vous ne devinerez jamais le nom d'un animal dont il est question dans un chapitre! A moins que je ne vous donne quelques indices: "un chien élancé au museau bien dessiné, aux yeux limpides et lumineux, à la truffe entreprenante, au poitrail puissant et aux pattes bien musclées... "

Alors, à votre avis, comment s'appelle ce chien?

Indice supplémentaire: le maître a donné ce nom à son chien en hommage à son film fétiche...

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #La bibli de Va l'r

Repost 0

Publié le 9 Juillet 2009


 Miroir, miroir
Quel est donc ce reflet qui me ressemble
Qui n'est ni tout à fait moi-même
Ni tout à fait une autre
Et m'aime et me ressemble


Là, à travers une étoile
J'aperçois son doux visage
Mais elle est prisonnière de son image
Vite je vous la dévoile


Est-ce...
Une princesse endormie
Une marquise emprisonnée
Une fée issue d'un conte
Ou une héroïne sortie d'un roman?


J'ai trouvé la solution
En découvrant sur cette illustration
La fameuse robe de mousseline verte
Et ce regard à nul autre pareil




Vous me connaissez...
Je n'ai pas résisté
Un crayon, du papier
Et hop! Je l'ai croquée




Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #les aventures de Barbie

Repost 0

Publié le 6 Juillet 2009


Pour faire une bonne année de peinture
 

Prévenir  d'abord les élèves
leur donner le programme
mettre en place ensuite
quelque chose de littéraire
quelque chose de pictural
quelque chose d'oriental
quelque chose de musical
pour les cours
placer ensuite les élèves dans un certain contexte
dans un atelier
dans un musée
ou dans une maison de quartier
se cacher derrière un chevalet
sans rien dire
sans bouger...
Parfois l'inspiration arrive vite
mais elle peut aussi mettre de longues années
avant d'éclairer la future graine de peintre
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il le faut pendant des cours entiers
la vitesse ou la lenteur de réaction de l'élève
n'ayant aucun rapport
avec la réussite de son tableau

Quand l'élève se décide
s'il le veut bien
observer le plus profond silence
attendre que son œuvre se profile sur la toile et quand elle est amorcée
faire remarquer délicatement qu'il s'est peut-être trompé
puis
effacer une à une toutes ses erreurs
en ayant soin de ne pas le froisser
Faire ensuite étudier le baroque
en choisissant la plus belle des musiques
pour l'élève
faire aussi observer la délicatesse d'une actrice

et le bruit des pas d'un danseur d'opéra

 et puis attendre que l'élève se décide à exposer
Si élève n'expose pas

C'est mauvais signe
signe que le cours ne l'a pas inspiré
mais s'il expose c'est bon signe
signe que vous pouvez signer pour l'année prochaine
Alors vous arrachez tout doucement
un des poils de son pinceau
et vous écrivez son nom dans un coin de votre tableau.

 
 

D'après 

Jacques Prev'r

 

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #peinture

Repost 0

Publié le 5 Juillet 2009


Pas le temps de peindre ni de dessiner...
Juste quelques minutes consacrées à l'écriture sur mon autre blog, celui de la maîtresse. Au fait, vous connaissiez le "baby blues", saviez-vous qu'il existait aussi un "classroom blues" ou si vous préférez un "blues de la maîtresse".
Il m'atteint chaque année, lorsqu'arrive l'heure des vacances...

En cliquant sur la partie soulignée, vous pourrez en avoir une petite idée...

A propos de blues, voici une chanson de Billie Holiday ...

Voir les commentaires

Rédigé par va l'r

Publié dans #méditations cogitatives de la ménag'r

Repost 0